David Maria Turoldo (1916-1992) : entre larmes et sourire - Centre de Recherches sur les Identités, les Nations et l'Interculturalité Access content directly
Book Sections Year : 2017

David Maria Turoldo (1916-1992) : entre larmes et sourire

Abstract

Loin de ressembler aux créatures les plus joyeuses que sont les oiseaux selon Giacomo Leopardi, l’homme est assurément l’animal le plus triste et le plus misérable. Pourtant, il est aussi le seul à être doué de la faculté de rire et de sourire. Or, le sourire franc, sincère, émanant du cœur, et qui n’est pas un simple mouvement des lèvres, est le fruit d’une longue et difficile conquête baignée de larmes. Un véritable exercice spirituel auquel David Maria Turoldo n’a pas hésité à se livrer tout au long de sa vie d’homme d’église et de poète : deux vocations indissociables, qui se sont réciproquement nourries. C’est en 1940, en effet, que David Maria Turoldo entre dans les ordres chez les Servites de Marie et c’est à peu près à cette époque qu’il commence à écrire ses premiers vers réunis sous le titre de Io non ho mani, en 1945. Dix-sept autres recueils suivront ainsi que deux ouvrages anthologiques, Lo scandalo della speranza paru en 1978 et O sensi miei... publié en 1990, deux ans avant sa mort. Afin d’avoir une vision globale de l’évolution de l’œuvre de David Maria Turoldo, nous avons pris le parti d’examiner ce dernier volume ainsi que Ultime poesie (1991-1992), contenant les recueils Canti ultimi (1991) et Mie notti con Qohelet (1992). Nous nous attacherons à analyser la manière dont se manifeste la douleur ainsi que ses raisons. Une souffrance qui est la condition indispensable et intrinsèque à l’amour ; une souffrance nécessaire pour enfin révéler la joie qui réside dans l’espérance.
Fichier principal
Vignette du fichier
CHIONNE_D.M. Turoldo entre larmes et sourire.pdf (162.87 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01893514 , version 1 (29-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01893514 , version 1

Cite

Iris Chionne. David Maria Turoldo (1916-1992) : entre larmes et sourire. Lise Bossi, Aurélie Gendrat-Claudel et Davide Luglio. Le sourire de l’âme. Rire et spiritualité dans la culture italienne. Mélanges en l’honneur de François Livi, études réunies par Lise Bossi, Aurélie Gendrat-Claudel et Davide Luglio, Lausanne, L’âge d’homme, 2017, L’âge d’homme, p. 357-378, 2017. ⟨hal-01893514⟩
143 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More