Les Epitaphia Heroum d’Ausone, une vision mortuaire de la guerre de Troie - Nantes Université Access content directly
Journal Articles Atlantide - Cahiers de l'EA 4276 L’Antique, le Moderne Year : 2014

Les Epitaphia Heroum d’Ausone, une vision mortuaire de la guerre de Troie

Abstract

Dans la préface des Epitaphia, Ausone (310-395) prétend qu'il a trouvé de courtes pièces chez un savant grec et qu'il les a traduites en latin. Son opuscule ne serait donc qu'une traduction latine d'une oeuvre grecque. Une seule oeuvre semble être proche des Epitaphia : le Peplos de Pseudo-Aristote. De plus, Ausone s'inspire indéniablement de l'Iliade et de l'Odyssée. Toutefois, le poète bordelais fait preuve d'originalité : il semble privilégier la mémoire des Troyens. Ausone transforme ainsi le mythe du héros grec qui part en expédition pour retrouver son honneur, en un plaidoyer pour les héros troyens : ils ont été les victimes d'une Grecque, puis ils furent anéantis par une troupe de criminels qui s'entre-tuèrent à leur retour. Ainsi, le poète bordelais transforme le mythe créé par Homère, et ce, afin de donner une pièce nouvelle : la commémoration funèbre des guerriers qui ont participé à la guerre de Troie.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
atlantide-2-lepetit.pdf (109.48 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04001884 , version 1 (23-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04001884 , version 1

Cite

Florian Lepetit. Les Epitaphia Heroum d’Ausone, une vision mortuaire de la guerre de Troie. Atlantide - Cahiers de l'EA 4276 L’Antique, le Moderne, 2014, 2, pp.1-16. ⟨hal-04001884⟩
8 View
16 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More